En parler ou ne pas en parler? Telle est la question!

Ca y est, je me lance et je publie le tout premier article de mon blog sur le diabète et ce qui va avec. Qui l’eut cru (Lustucru)?! Moi qui ai mis des années à tolérer (et encore…) cette foutue maladie, moi qui refuse toujours d’en parler ouvertement, moi qui… Mais je me lance parce que j’ai tellement évolué depuis que j’échange avec d’autres diabétiques, parce qu’un peu de soutien ça ne fait pas de mal, parce qu’on est tous dans le même bateau et que je souhaite aussi partager mes astuces et mes ratés pour nous faciliter la vie.

Cela fait maintenant plus de 15 ans que je (me bats) vis avec Mr D et ça reste pour moi un sujet difficile à aborder. Peut-être pour ne pas lui donner trop d’importance, peut-être par déni, peut-être par peur… Je ne sais pas exactement, mais je me suis rendue compte ces derniers temps que ça me faisait beaucoup de bien de pouvoir parler du diabète, de ses complications, de la technologie ou encore du quotidien avec d’autres personnes ayant une expérience similaire, que ce soit en face à face ou via les réseaux sociaux.

Je n’ai jamais voulu parler ouvertement de mon diabète avec tout le monde, et d’ailleurs, je ne le veux toujours pas. Mon expérience fait que j’ai peur que les gens me jugent différemment, qu’ils ne voient plus que le diabète et pas la personne que je suis vraiment, qu’ils me pensent moins capable que ce que je ne suis… Certains d’entre vous trouverons ma réaction peut-être stupide, mais c’est ma manière à moi de faire face et de me protéger. Bien sûr qu’en en parlant autour de soi on peut plus facilement sensibiliser les gens au diabète et leur apprendre ce que c’est afin d’éviter les préjugés. C’est une manière de faire que j’encourage vivement, mais il faut être prêt. Je ne suis probablement pas encore au stade où j’accepte suffisamment le diabète pour l’exposer à tous les gens que je côtoie. Je le tolère, c’est déjà un grand pas non?

Et pour en revenir au fait que d’échanger avec d’autres diabétiques m’a quand même beaucoup aidée, que ce soit psychologiquement ou techniquement (utilisation du matériel, nouveautés), et bien j’ai choisi de lancer un blog “anonyme” pour favoriser un peu plus ce précieux échange d’informations tout en préservant mon choix de ne pas dire à tout le monde que je suis diabétique. En tout cas, je me réjouis de pouvoir partager avec vous et découvrir de nouvelles astuces!

En parler mais de manière anonyme, c’est mon choix. Et vous, quelle approche avez-vous choisie?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 + 6 =